N E G

Le projet de recherche-création (N E G) de Tessa Naime a été réalisé pour le cours de Théories postcoloniales ( Université de Sherbrooke), un cours dirigé par Stéphane Martelly.

Ce premier numéro recueille des luttes intellectuelles, sociales, politiques autour d’un sujet central : le scancale du Chlordécone aux Antilles françaises.

Il est publié et évalué en Mai 2020, à l’Udes. Depuis sa publication, il est un magazine digital, gratuit, et également un Webzine/blog dédié aux recherches, littératures et résistances postcoloniales.

Publié par Tessa Naime

Ecrivaine guadeloupéenne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s